Approches – Axes d’intervention

Approches

Plusieurs approches sont intégrées dans notre modèle d’intervention et d’accompagnement. D’emblée, nous préconisons l’approche axée sur les forces de l’individu et l’approche narrative dans un processus de rétablissement, permettant à la personne de prendre conscience du contrôle qu’elle peut exercer sur sa propre vie: l’appropriation du pouvoir d’être et d’agir.


L’approche axée sur les forces des individus

Les six principes du modèle par les forces:

  •  Le soutien est centré sur les forces, les intérêts et les aspirations de l’individu plutôt que sur le diagnostic;
  •  Les individus possèdent la capacité d’apprendre, de grandir et de changer;
  •  La personne est le maître d’oeuvre de la relation d’aide;
  •  La relation personne/intervenant devient un facteur essentiel du processus de soutien (le lien);
  •  Le mode d’intervention privilégié est l’accompagnement des personnes dans des contextes naturels de la vie en société;
  •  La communauté est une oasis de collaborateurs potentiels au processus de soutien.

L’approche narrative

L’approche narrative est une approche qui permet à la personne d’être l’auteur de sa vie au lieu d’en être uniquement le spectateur ou l’acteur.

Au lieu de vouloir régler un problème, nous créons ensemble (intervenant et participant) l’échafaudage nécessaire permettant de créer un espace, une relation avec les éléments du problème et de favoriser l’expression qualitatif et quantitatif du vécu et de l’expérience. Cette approche met l’accent sur la reconnaissance des habiletés, des savoirs et des actions; la reconnaissance du précieux qui fonde nos vie; la reconnaissance des expériences historiques relationnelles.

Par l’approche narrative la personne est en création de savoirs:

  •   Parler de mes savoirs pour faire de nouveaux savoirs;
  •   Créer les savoirs dont j’ai besoin d’avoir;
  •   Créer mes savoirs à partir de mes relations;
  •   Par les relations, mettre en relation mes savoirs;
  •   Donner place à l’imprévisible, aux imprévus.

Le rétablissement

«Le rétablissement en santé mentale est un parcours de rémission et de transformation habilitant la personne ayant un problème de santé mentale à vivre une vie épanouie dans une communauté qu’il ou elle a choisi, tout en s’efforçant d’actualiser son plein potentiel.» (Agir en santé mentale, novembre 2006)

«C’est une démarche personnelle et unique, visant à changer l’attitude, les valeurs, les sentiments, les objectifs, les capacités et/ou les rôles de chacun. C’est la façon de vivre une vie satisfaisante et utile, où l’espoir a sa place malgré les limites imposées par la maladie. Pour guérir, le malade doit donner un nouveau sens à sa vie et passer outre aux effets catastrophiques de la maladie mentale.» (William Anthony, résilient en santé mentale)

Toute démarche de rétablissement signifie:

  • Le rétablissement signifie que je suis un participant à part entière de la communauté et que je dirige ma propre vie;
  • Le rétablissement signifie que je ne me considère plus comme « malade mental », mais plutôt comme un travailleur, un parent, un étudiant, un voisin, un artiste, un locataire, un amoureux et un citoyen;
  • Le rétablissement signifie que je compte principalement sur le support personne et social en dehors du système de santé mentale;
  • Le rétablissement signifie que je m’adapte aux stress dans ma vie et que j’essaie de vivre la vie selon mes propres termes.

Les principales composantes du rétablissement en dix points. (Samhsa aux États-Unis)

  • Autodétermination
  • Individualisé et centré sur la personne
  • Pouvoir d’agir
  • Holistique
  • Non linéaire
  • Axé sur les forces
  • Entraide entre pairs
  • Respect
  • Responsabilité
  • Espoir

L’appropriation du pouvoir d’agir

Dans le domaine de la santé mentale, le terme empowerment a été traduit par « l’appropriation du pouvoir» ou «appropriation du pouvoir d’agir». Il s’agit d’une combinaison de détermination à prendre le contrôle de sa propre vie, de la création d’un environnement qui y soit favorable et de la conception de politiques et de services qui encouragent l’appropriation du pouvoir d’agir des personnes ayant des troubles mentaux.


Plusieurs autres approches peuvent être intégrées dans notre modèle d’intervention et d’accompagnement, selon les besoins de la personne:

À titre d’exemples:

  •  L’approche cognitive comportementale (TCC);
  •  L’approche corporelle: Zumba, Yoga;
  •  L’approche Eco systémique.

 

Cinq axes d’intervention composent l’ensemble de la démarche dans un processus de rétablissement, par l’entremise de tous nos services:

1. Le quotidien:

Budget, cuisines collectives, soupers communautaires et thématiques, soins personnels, entretien, groupe qualité de vie (GAM), plateau de travail, bénévolat…

2. Le corps et son expression:

Approches douces, gestion du stress, sports, danse, alimentation…

3. La dimension relationnelle:

Réunions du Plateau de travail, comités, groupe de croissance, sorties, camps, voyages…

4. L’Imaginaire:

Atelier d’art, photo numérique, journal créatif, art de la scène, musique, chants, activités culturelles, expositions…

5. L’intellect:

Journal Le Versanté, cafés-info, informatique, formations, droits, support aux études et au travail…